Le magazine EBike a testé le Reign E+ 1 !

mardi 4 janvier 2022

Produit

Laurent Reviron, testeur et rédacteur en chef du magazine Ebike, a mis à l’épreuve notre VTT Electrique Reign E+ 1, modèle à assistance électrique dédié à l’Enduro. Il en tire un essai de 4 pages paru en décembre.

C’est dans le numéro du magazine EBike daté décembre 21 / janvier 22 que vous pourrez lire le test de notre nouveau VAE conçu pour l’enduro : le Giant Reign E+ 1.

En début d’article, à l’occasion de la présentation du modèle, Laurent évoque le Reign E+ en soulignant la spécificité de ce modèle, premier VTT Electrique mullet proposé par Giant. C’est aussi pour lui l’occasion de souligner les différences par rapport au Trance X Advanced E+ testé dans les pages du même numéro, vélo disposant du même moteur Giant SyncDrive Pro 2. Au sujet de ce moteur, il souligne sobrement que "quel que soit le mode enclenché, le système distille l’énergie avec douceur, silence et efficacité."

Nous vous invitons à vous faire votre opinion en lisant l’encart dédié à la puissance moteur. L’auteur ayant eu l’occasion de comparer à d’autre modèles équipés de moteur concurrents, il souligne que le Giant aurait tendance à en demander « un peu plus » à son pilote pour maintenir une vitesse égale à celle de la concurrence. C’est sans doute une réalité étant donné que la démonstration est illustrée de données chiffrées récoltées grâce aux pédales Garmin avec capteur de puissance. Mais en fin d’article il évoque la faible consommation du système « notre Strava affichant les chiffres alléchants des 1670 mètres de dénivelé positif et 30.25 km à la fin du test ». Nous vous laissons donc vous faire votre opinion sur ce qui est préférable. Chez Giant, nous avons fait nos choix.

Ce moteur étant connu du rédacteur il a pu se concentrer sur la géométrie. Et c’est bien ce qui fait de ce modèle un vélo qui ne manque pas d’arguments.

Bien que ce soit un modèle dédié à l’enduro, le journaliste souligne que "la position du VTT Electrique Giant Reign E+ avec un tube de selle suffisamment droit reste particulièrement propice à taquiner les ascensions raides." Concernant le « mullet », c’est-à-dire les dimensions de roues différenciées avec 29’’ à l’avant et 27.5’’ à l’arrière, ce qui a pour effet de rendre le vélo plus maniable dans les sections techniques, il écrit : "La géométrie est vraiment réussie et l’option « mullet », qui n’est généralement pas la meilleure pour affronter les sections de franchissement, n’est ici vraiment pas handicapante à la montée." Bon point donc pour un vélo plutôt conçu pour performer dans le négatif.

Au moment d’éprouver ce VTT Electrique Enduro en descente, le rédacteur écrit : "Très à l’aise dans les sections rapides, le Reign E+ vous met parfaitement en confiance." Rien de surprenant étant donné les suspensions Fox "parfaitement équilibrées" permettant "d’encaisser les gros chocs et d’offrir du confort", suspensions qui servent parfaitement "le système Maestro dont la capacité à lire parfaitement le sol n’est plus à démontrer."

Il conclut en se mettant en position de l’acheteur et qualifie ce VTT Electrique Enduro Giant Reign E+ 1 de "modèle plutôt bien placé en termes de rapport qualité/équipement/tarif par rapport à ses concurrents."

Nous vous invitons à lire l’article dans son intégralité dans le numéro 28 de Ebike daté décembre 21/janvier 22 en ce moment en kiosque.

Partager